Affrontement entre l’armée et l’IMN au Nigeria

Affrontement entre l’armée et l’IMN au Nigeria Featured

L'armée et le Mouvement islamique se rejettent la responsabilité de l'attaque.

Des coups de feu et des routes bloquées ont été signalés à Abuja, la capitale nigériane, en raison d'affrontements entre les forces de sécurité et des membres du groupe chiite, le Mouvement islamique du Nigéria (IMN).

Le groupe affirme avoir subi des pertes en vie humaine qui n'ont pas été confirmées par l'armée.

Un porte-parole du Mouvement islamique du Nigéria a déclaré à la BBC que des membres du groupe qui participant à une procession symbolique lundi après-midi, ont été attaqués par l'armée.

Selon lui, trois partisans du groupe religieux ont été tués. Dans un communiqué, l'armée a indiqué que ses troupes transportaient des munitions et des missiles d'Abuja à Kaduna samedi après-midi, lorsqu'elles ont été attaquées par des membres de l'IMN.

Fin 2016, un tribunal fédéral avait jugé illégale, la détention du leader du mouvement chiite et ordonné sa libération. Mais cette décision n'a jamais été exécutée par les autorités nigérianes.

Ses partisans ont organisé ces derniers mois de nombreuses manifestations dans Abuja pour réclamer sa libération, débouchant sur des heurts avec la police.

L'armée n'a pas encore commenté ce dernier affrontement qui dit-on s'inscrit dans le cadre des violences du week-end.

Read 28 times
Rate this item
(0 votes)

About Author

NewsLetter

Souscrivez à notre newsletter afin de recevoir les dernières informations de DiaspoTv.

Ad2