L'opposition congolaise s'engage à présenter un candidat commun

L'opposition congolaise s'engage à présenter un candidat commun Featured

Les principaux leaders de l'opposition congolaise se sont réunis pendant deux jours en Afrique du Sud.

Dans une déclaration rendue publique jeudi, ils se sont engagés à désigner un candidat commun pour la présidentielle du 23 décembre prochain.

C'est une déclaration sous forme de promesse. Les sept ténors de l'opposition congolaise vont désigner un "candidat commun" d'ici le 15 novembre prochain, selon le communiqué signé en Afrique du Sud.

Les opposants Vital Kamerhe, Martin Fayulu, Freddy Matungulu et l'ex-premier ministre Adolphe Muzito ont signé la déclaration.

Félix Tshisekedi, candidat président désigné par l'UDPS, le parti historique de l'opposition, n'était pas en Afrique du Sud.

C'est le cas également de Moise Katumbi et de Jean-Pierre Bemba.

Tous les trois ont envoyé des délégués.

Les candidatures de ces trois personnalités qui ont toutes brigué la magistrature suprême, n'avaient pas été retenues pour la présidentielle de décembre.

Dans leur déclaration commune, les sept leaders de l'opposition rejettent l'idée de boycotter les prochains scrutins, mais ils mettent en garde contre "toute parodie d'élections".

Read 57 times
Rate this item
(0 votes)

About Author

NewsLetter

Souscrivez à notre newsletter afin de recevoir les dernières informations de DiaspoTv.

Ad2